LE CAS DES NEONICOTINOIDES S’AGRAVE

Un rapport de plusieurs chercheurs indépendants reproche aux néonicotinoïdes de non seulement avoir un effet néfaste sur les abeilles, mais aussi sur d’autres animaux.

agricultureCes insecticides systémiques étaient déjà soupçonnés d’être responsable dans le déclin des populations d’abeilles, ce qui avait conduit à une suspension par l’Europe de l’usage de 3 d’entre eux (et du fipronil) en 2013.

Un groupe d’une trentaine de scientifiques indépendants ont analysés des centaines d’études parues ces dernières années concernant les insecticides systémiques*, fortement utilisés en agriculture et dans les jardins depuis plus de vingt ans. Selon les conclusions du rapport, les effets de ces pesticides sont bien plus graves qu’on ne le pensait. Les oiseaux, les poissons, les mollusques et d’autres invertébrés sont également touchés par ces produits toxiques, de par leur nature persistante dans l’environnement.

Afin d’en savoir plus sur le rapport, consultez cet article de la rtbf : http://www.rtbf.be/info/societe/detail_les-pesticides-menacent-les-oiseaux-et-les-vers-de-terre-autant-que-les-abeilles?id=8299855

Afin de mieux connaître l’importance de l’usage des nicotinoïdes, lisez l’article paru dans Le Soir : http://www.lesoir.be/580720/article/demain-terre/environnement/2014-06-24/neonicotinoides-sont-partout

*qui pénètre et circule dans toute la plante, des feuilles jusqu’aux racines et aux fleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>